Accueil > Le bulletin > Bulletin n° 18 - octobre 2001

Bulletin n° 18 - octobre 2001

dimanche 26 juin 2005

GIF -

Bulletin n° 18
octobre 2001

AU SOMMAIRE :

  • Le dernier Congrès général de l’Union à Salvador de Bahia (Brésil)
    • Compte-rendu, par Catherine Rollet
    • Annonce d’une enquête d’évaluation
  • Le prochain Congrès général de l’Union
    • La candidature de la France a été annoncée
    • La mise en place des comités d’organisation nationale
  • La communication par internet pour les membres du CNF
  • Quelques informations sur les réunions et colloques
  • Compte-rendu de l’Assemblée Générale du 27 juin 2001

Le dernier Congrès général de l’Union à Salvador de Bahia (Brésil)

Compte-rendu

Le congrès s’est déroulé comme prévu du 18 août au 24 août à Salvador de Bahia (Brésil). Il a connu un franc succès, avec une participation importante et assidue (environ 1000 congressistes, plus de 90 pays représentés).

Le congrès a commencé le dimanche avec une journée consacrée à la démographie brésilienne (mais qui n’a malheureusement suscité qu’une faible participation). La séance d’ouverture du congrès le soir, avec la participation d’autorités politiques nationales et régionales, a été en revanche très suivie. Le dernier président de l’Union, José Alberto Magno de Carvalho, a prononcé une allocution en anglais "Where are we heading to ? Some demographic trends during the Twenty-first century". Un représentant du Président de la République ainsi que diverses personnalités se sont exprimés.

Pendant toute la semaine, du lundi au vendredi, se sont déroulées les 80 sessions (à raison de six en parallèle), sans compter les séances plénières, les séances débats et les séances de posters. Les séances débats ont rencontré un très vif succès. Les thèmes, sous forme de questions, et l’organisation, avaient été choisis de façon à pouvoir intéresser le public le plus large. Par exemple : "Existe-t-il des limites à l’espérance de vie humaine ?", "La fécondité en dessous du remplacement va-t-elle durer ?", "Les frontières doivent-elles être ouvertes ?". Quatre orateurs prévus, puis le public, étaient invités à répondre à la question en développant, à tour de rôle, les arguments pour ou contre.

Les sessions ont été très animées, avec des communications intéressantes et de nombreuses questions aux auteurs. La participation des Français a été significative, la plupart s’exprimant en français mais notre langue a été dans l’ensemble peu utilisée lors des débats.

L’Union a remplacé la forme traditionnelle de publication des volumes des actes par la diffusion d’un CD-rom et d’un volume de résumés. L’ensemble des interventions sont par ailleurs accessibles sur le site de l’UIESP : http://www.iussp.org/Brazil2001/.

Au cours de la seconde assemblée générale, le 22 août, le secrétaire de l’Union, Wolgang Lutz, dans son rapport d’activité, a évoqué l’histoire du déplacement à Paris du secrétariat de l’Union et indiqué le soutien financier apporté par la France (1 million par an, augmenté à 2 millions en 2001). La situation financière de l’Union est maintenant tout à fait saine.

Lors de la cérémonie de clôture du congrès, Jacques Vallin (INED, France), en tant que nouveau président de l’Union, a prononcé un discours remarqué annonçant les programmes qu’il souhaite voir développer par l’Union dans les cinq prochaines années.

À signaler enfin deux réceptions très appréciées, l’une au Palacio de Aclamaçao du gouvernement de Bahia, et l’autre dans une salle de spectacle autour de groupes de musiciens et de danseurs brésiliens...

Pour conclure, le Congrès a été une réussite scientifique certaine.

Catherine Rollet, 27 août 2001

Annonce d’une enquête d’évaluation

Afin de dresser un bilan du Congrès de Bahia, l’Union, en lien avec le Comité National Français, est en train de concevoir un questionnaire qui sera adressé à tous les participants du Congrès. Ce questionnaire porte aussi bien sur la qualité scientifique du Congrès que sur son organisation matérielle, des conditions d’accueil des congressistes, du financement individuel, de l’hébergement etc...

Les résultats de ce questionnaire seront précieux pour la préparation du Congrès de 2005 en France. Merci de répondre massivement à cette petite enquête.


Le prochain Congrès général de l’Union

Depuis le Congrès de Pékin (1997), le CNF est décidé à tout mettre en œuvre pour que le XXVe Congrès Général de l’UIESP se tienne en France en 2005. Le bureau s’est mobilisé pour constituer un dossier de candidature sérieuse, en présentant un dossier aux partenaires institutionnels, en engageant des demandes de subventions auprès des ministères et en prospectant auprès des villes susceptibles d’accueillir un Congrès de cet envergure.

Le courrier formalisant l’accord ministériel nous est parvenu de justesse, à Bahia, pour pouvoir annoncer officiellement la candidature de la France.

La candidature de la France a été annoncée

Lors de la seconde Assemblée Générale du Congrès de l’Union, le 22 août 2001, Catherine Rollet, au titre de Présidente du Comité National Français de l’Union, a présenté officiellement la candidature de la France pour accueillir le XXVème Congrès Général de la Population de l’UIESP en 2005. Cette candidature unique a été chaleureusement accueillie.

Voici le texte de l’allocution de Catherine Rollet :

En tant que présidente du Comité français de l’Union Internationale pour l’Eude Scientifique de la Population, j’ai le plaisir et l’honneur de vous annoncer la candidature de la France pour accueillir le Congrès de l’Union en 2005. En accord avec le gouvernement français, je vous invite donc à considérer la possibilité de tenir notre prochain congrès en France, sous le haut patronage du Président de la République.

Vous le savez, c’est une caractéristique de la société française de porter depuis deux siècles - et plus - beaucoup d’intérêt, et même de passion, aux questions de population. C’est pourquoi je ne doute pas que la communauté scientifique des démographes français saura s’enthousiasmer et se mobiliser pour faire de ce 25e congrès un événement aussi réussi que les précédents, notamment que celui de Salvador. La France n’a pas accueilli de Congrès de l’Union depuis 1937 et ce sera pour nous l’occasion de montrer en quoi l’intérêt pour l’approche scientifique des questions démographiques n’a pas faibli depuis Alfred Sauvy.

Je ne vous livrerai pas aujourd’hui le nom de la ville qui accueillera notre congrès en 2005 : plusieurs sites très attractifs nous ont fait des offres que nous sommes en train d’examiner. Nous pourrons définir ce site au printemps prochain. D’ores et déjà nous sommes sûrs de pouvoir compter sur des équipes municipales compétentes et intéressées par notre projet.

Naturellement, nous mesurons, au sein du Comité français, ce que représente l’organisation d’un tel congrès. Nous travaillerons en intelligence avec le Comité international d’organisation qui se mettra en place pour faire de ce 2ème congrès du troisième millénaire un grand succès scientifique.

La mise en place des comités d’organisation nationale

Les instances qui organisent les Congrès Généraux de Population de l’Union se partagent entre l’Union et le pays qui accueille le Congrès. L’Union a en charge l’organisation scientifique et une partie du financement du Congrès (publications, voyages..) et constitue pour cela un Comité International d’Organisation ; le pays hôte prend en charge son organisation matérielle et financière et s’appuie sur un Comité National d’Organisation, dont la composition est de son choix. Trois membres de ce Comité National d’Organisation font également partis du Comité International.

Le bureau du CNF s’est réuni à plusieurs reprises pour réfléchir à la mise en place des structures qui travailleront à l’organisation et au financement du Congrès et aux procédures à suivre. Il a été décidé de constituer plusieurs structures : un comité de patronage, un comité national d’organisation, un collectif de soutien.

Le Comité de patronage aura pour mission de lancer et de soutenir le projet, notamment du point de vue politique et institutionnel. Il veillera à ce que les acteurs concernés par les questions de population en France soient informés et apportent leur concours à la réussite du Congrès, en particulier par leur appui financier. La première tâche du Comité de patronage sera de se prononcer sur un projet d’organisation et sur la composition d’un Comité national d’organisation, dont la mission sera de mener concrètement le projet à bien.

Ce Comité de patronage sera composé d’une quinzaine de membres et présidé par le Président de la République. Il réunira le Premier Ministre et les Ministres (ou directeurs de la recherche) des Ministères de la Recherche, de l’Emploi (DPM et DREES), des Affaires Etrangères, de l’Enfance et de la Famille ; les directeurs de différentes institutions scientifiques (Ined, Insee, Inserm, Ird, Cnrs, Ehess, Cudep) ; deux ou trois personnalités scientifiques de renommée nationale ou internationale ; un ou deux élus (députés ..) fortement concernés par les questions de population.

De nombreux contacts ont déjà été pris avec les représentants des ministères et d’institutions et les réponses ont été dans l’ensemble très positives. Une réunion avec l’ensemble des membres du comité de patronage (ou leur représentant) est prévue pour la fin de l’année 2001.

Le Comité national d’organisation aura pour mission d’assurer la logistique du projet et de le mener très concrètement à bien. Il aura donc un rôle actif pendant toute la durée de la préparation du Congrès. Ce comité, composé d’une quinzaine de démographes, travaillera en sous-commission pour être le plus efficace et le plus opérationnel possible.

Le comité de patronage décidera de la composition nominative de ce comité d’organisation, sur proposition du bureau du CNF.

Enfin, la constitution d’un Collectif de soutien est envisagée. Il serait composé d’institutions publiques, et d’entreprises publiques ou privées intéressées par la démographie, qui pourraient apporter un appui financier ou autre, au Congrès. Par exemple, la CNAM, CNAF, CNAV, groupes d’assurance etc,..

Chacun des membres du Comité national Français de l’Union peut faire des suggestions ou des remarques sur la procédure ici proposée pour la mise en place des structures organisatrices du Congrès de 2005. Contactez-nous à cnf-bureau@listes.ined.fr


Communication par l’internet pour les membres du CNF

Dans le dernier bulletin du comité français de l’UIESP nous avions proposé la création d’une liste de diffusion à l’intention des membres du CNF. Cette liste de diffusion [cnf] est principalement un moyen pour le bureau du CNF de transmettre des informations sur l’activité du CNF (bulletin, questionnaire etc.). Il a également servi, à de rares occasions, à retransmettre une offre de poste de démographe ou une information d’intérêt général.

Or, nous sommes assez fréquemment sollicités pour diffuser des informations qui, tout en restant dans le domaine de la démographie, ne sont pas reliées de près comme de loin aux activités du CNF. Il n’appartient pas non plus au bureau de juger si tel ou tel message doit être diffusé aux membres du CNF. Enfin, les messages d’information sur un colloque, un séminaire, la publication d’un ouvrage etc. peuvent devenir rapidement abondants voire trop abondants au point de tenter certains d’entre vous de se désabonner de la liste. Or cette liste [cnf] est également un moyen pour le bureau de conserver une liste d’adresses électroniques à jour de l’ensemble de ses membres.

D’où l’idée de créer une nouvelle liste de " discussion-forum " qui prendrait le nom de cnf-bureau@listes.ined.fr destinée aux seuls membres du CNF, mais où chaque membre pourrait diffuser une information à caractère démographique à l’ensemble des autres membres "sans censure" de la part du bureau. Ce genre de liste professionnelle fonctionne généralement assez bien et, selon l’abondance des messages, chaque abonné a la possibilité de restreindre la réception à des compilations de messages, à la simple liste des objets des messages, voire à la suppression de la réception de tout message tout en conservant l’abonnement et ainsi le droit d’accéder aux archives sur le WEB.

Un autre cas de figure est celui d’envoi d’un message (par exemple un soutien de candidature à une élection de l’Union) aux membres du CNF par un démographe étranger ou toute autre personne non membre du CNF. Dans ce cas le message, qu’il soit adressé au bureau cnf-bureau@listes.ined.fr ou à ce nouveau forum cnf-forum@listes.ined.fr, sera soumis à approbation par les modérateurs de ces deux listes. Les modérateurs actuels sont Catherine Rollet, présidente du CNF, Gilles Pison, secrétaire du CNF et Nicolas Brouard membre du bureau. Leur travail consistera essentiellement à interdire le renvoi de virus informatiques dont les listes de diffusion sont les cibles favorites !

Les messages diffusés sur ce forum seront archivés sur le serveur WEB (vous pouvez donc détruire les messages après les avoir lus car vous pourrez toujours y accéder). Ces archives ne sont consultables que par les membres du CNF et ne sont donc pas indexées par des moteurs de recherche. La liste des abonnés n’est elle-même consultable que par les seuls membres. Nous considérons en effet que les membres du CNF se connaissent indépendamment du WEB et qu’à ce titre ils peuvent avoir accès aux coordonnées électroniques de leurs collègues. Nous rappelons néanmoins qu’il est interdit par la CNIL d’utiliser cette liste à d’autres fins.

Malgré toutes ces restrictions, nous vous encourageons à y diffuser des informations concernant notre discipline.

Pour envoyer un mél sur le forum des membres du CNF (du moins aux membres qui nous ont fourni une adresse électronique et sont donc abonnés), il vous suffit d’écrire à l’adresse cnf-forum@listes.ined.fr. Mais, attention, pour éviter les usurpations d’identité qui sont de plus en plus fréquentes (et donc des diffusions de spams ou de virus), vous recevrez un mél de confirmation à votre adresse électronique et il vous suffira alors de cliquer sur "acceptation" pour que votre message soit diffusé. Ce mél de confirmation contient en effet une longue chaîne de caractères unique et spécifique à votre message.

Un nombre trop important de membres du CNF n’a pas donné son adresse électronique. N’hésitez pas à les contacter si vous les rencontrez par ailleurs afin qu’ils la fournissent à notre bureau dont nous rappelons l’adresse électronique cnf-bureau@listes.ined.fr.

Nicolas Brouard, pour le bureau du CNF
brouard@ined.fr


Quelques informations sur les réunions et colloques

2ème Colloque de la Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique (RESP) : " Quelles données pour quels objectifs, une question essentielle de Santé Publique ". Paris, vendredi 23 novembre 2001.
Programme : http://ifr69.vjf.inserm.fr/ ou http://www.sfsp-france.org/

Le colloque international " Géographie et populations " se tiendra à Lille du 22 au 24 novembre 2001.
Renseignements, tél : 03.20.43.46.43 ; fax : 03.20.33.60.74

Le séminaire " International Meeting on Age Structure Transitions and Policy Dynamics : The allocation of public and private resources across generations " organisé par la commission " Structure par âge des populations et politique publique" et l’Institute of Economics of Academia Sinica, se tiendra à Taipei (Taiwan) les 6-8 Décembre 2001.
Informations : Anne H. Gauthier, University of Calgary,Email : Gauthier@ucalgary.ca, Fax : (Canada) 1-403-282-9298

Atelier International " Población y Desarollo. Temas vigentes y desafios en la era de la globalización ", La Havane, Cuba, du 6 au 8 février 2002.
Informations auprès de Rolando Garcia Quiñones : rgarcia@cedem.uh.cu

La CUDEP (Conférence universitaire de démographie et d’étude des populations) organise le " XIIe colloque national de démographie : "Collecte des données et connaissance des populations ". Amiens, 14-16 mai 2002.
Informations. : cudep@u-picardie.fr

Le prochain Congrès de la Population Association of America (PAA) se tiendra à Atlanta du 9 au 11 mai 2002
Informations : http://www.popassoc.org/meetings.html

Conférence régionale de l’UIESP en collaboration avec l’Université Chulalongkorn : " La population du Sud-Est asiatique dans le contexte des changements en Asie " se tiendra à Bangkok en juin 2002.

Le AISE-IASS, EUROSTAT et SFI (Social Forsknings Instituttet) organisent " International Conference on improving surveys ". Copenhague, 25-28 août 2002.
Informations : http://www.sfi.dk/

Le séminaire " Age Structural Transitions and Policy Dynamics with Focus on Asia and Latin America " organisé par la commission "Structure par âge des populations et politique publique" se tiendra à Taipei (Taiwan) en octobre 2002.
http://www.iussp.org/English%20Site/Activities
/5-pop-outline02.htm

Le séminaire " Implications, Prospects for Survival, Health and Living Conditions in Old Age : Policy Implications " organisé par la commission "Santé et longévité" se tiendra à New York (USA) en octobre 2002.
http://www.iussp.org/English%20Site
/Activities/5-lon-outline02.htm

D’autres informations sur les colloques et séminaires sont consultables sur notre site http://www-cnf.ined.fr/


Compte rendu de l’Assemblée générale du CNF du 27 juin 2001

L’Assemblée générale s’est tenue le 27 juin 2001 dans la salle Alfred Sauvy à l’Institut national d’études démographiques. Elle a été précédée d’une conférence de Laurent Toulemon sur l’Enquête sur l’histoire familiale organisée en France à l’occasion du recensement de 1999. La présentation powerpoint de Laurent Toulemon est accessible pour les membres du CNF à l’adresse suivante : http://henry.ined.fr/wws/d_read/cnf/

La Présidente Catherine Rollet déclare la séance ouverte vers 11h30, 40 membres étant présents ou représentés.

1 - Rapport moral et financier

Conformément à l’ordre du jour, la Présidente présente le rapport moral et passe en revue les activités du Bureau depuis la dernière assemblée générale du 3 juillet 2000.

  • Préparation du congrès de Salvador de Bahia (19-26 août 2001)
  • Le bureau a entrepris des démarches auprès du Ministère des Affaires étrangères afin d’obtenir des fonds pour aider financièrement le voyage d’un certain nombre de membres du CNF. Mais depuis quelques temps, le Ministère ne répond qu’à des demandes d’aide individuelles. Le bureau a informé les membres du CNF des démarches à entreprendre et a diffusé les formulaires à remplir.
  • L’Ambassade de France au Brésil avait été sollicitée par Jacques Vallin pour participer au financement de la traduction simultanée vers le français et s’était engagée à prendre en charge le coût des traductions vers le français pour l’ensemble des séances. Malheureusement, cet engagement n’a pas intégralement été tenu. Une solution de dernière minute a cependant été trouvée grâce à l’aide financière du Ministère de l’Emploi et un nouveau devis revu à la baisse. Au total, toutes les séances auront la traduction simultanée en trois langues : anglais, français et portugais.
    La France sera bien représentée au congrès de Salvador de Bahia puisqu’une cinquantaine de membres du CNF doivent y participer.
  • Préparation du congrès de 2005
  • Un dossier de candidature de la France pour accueillir le congrès de l’UIESP de 2005 a été préparé.
  • Une lettre a été envoyée à une dizaine d’organismes ou d’institutions français concernées par la recherche sur les questions de population (Ined, Insee, Inserm, Ird, Cnrs, Cudep, etc.) pour les informer du projet et solliciter leur soutien. Une partie d’entre eux y ont déjà répondu favorablement.
  • Trois ministères - Recherche, Affaires sociales, Affaires étrangères- ont été contactés pour assurer le financement du Congrès. Par ailleurs une lettre d’invitation officielle du gouvernement français est attendue pour que la candidature de la France puisse être annoncée à l’occasion de la prochaine Assemblée générale de l’UIESP, qui se tiendra à Salvador de Bahia en août prochain.
  • Une prospection a été faite des villes françaises susceptibles d’accueillir le congrès de 2005. Une dizaine de centres de congrès ont été repérés et ont proposé un devis répondant au cahier des charges de l’UIESP.
  • La CUDEP serait partante pour organiser une journée, ou une demi-journée, sur la population de l’Europe. La Société de démographie historique pourrait aussi souhaiter tenir une réunion à cette occasion.

2 - Rapport financier

Véronique Hertrich, trésorière, présente le rapport financier.

1. Solde au 3.07.2000, date de clôture de l’exercice précédent : 24 182,09

2. Recettes de l’exercice

- Intérêts capitalisés Livret A : 612,87

3. Dépenses de l’exercice

- Frais de tenue de compte CCP : 9,00

- Pot de l’AG du 3.07.2000 214,60

- 2 A-R Paris-Lille 29.06.2001 722,00

4. Solde au 26.06.2001 :

- CCP 1 888,92

- Livret A 21 960,44

Total 23 849,36

5. Bilan

- Différence des soldes : - 332,73

- Différence des recettes et des dépenses : - 332,73

Les rapport moral et financier sont adoptés à l’unanimité.

3 - Questions diverses

Nicolas Brouard fait un point sur les listes internet liées au CNF :

  • CNF-bureau@listes.ined.fr, liste à laquelle ont accès les membres du bureau pour communiquer entre eux,
  • CNF@listes.ined.fr, projet de liste de diffusion à l’intention des membres du CNF. Cette liste de diffusion sera un moyen pour le bureau du CNF de transmettre des informations sur l’activité du CNF (bulletin, questionnaire etc.). Elle servira également à retransmettre des informations d’intérêt général proposées par des membres du CNF.

L’ordre du jour étant épuisé, la Présidente déclare la séance levée vers 13h.